La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

  Qu'est-ce que la Radiesthésie ?

 

  La curiosité est sans conteste à la base de toutes les sciences. L'Homme passe une grande partie de sa vie à chercher à savoir toujours plus de choses, sur ce qui I'environne et l'influence. ll est toujours en attente de résultats qu'il remettra en question le lendemain ou plus tard.

 

  La Radiesthésie est l’un des moyens simples et universels pour chercher à connaître des données, des choses, des objets, des éléments que nous ne pouvons appréhender par I'usage de nos cinq sens ou par le simple jeu de l’intelligence (exemple : sciences, mathématiques et ce qui s'y rattache).

 

  Le dictionnaire nous donne la définition suivante de la Radiesthésie : "faculté ou art de percevoir les radiations émises par différents corps."

 

  Etymologie : radius = rayon, et sisthésie = sensation (donc un mot à racines grecque et latine accolées).

 

  En aucun cas on ne présente cette activité comme une science car on ne peut en formuler les règles. Si c'est une faculté, on peut dire qu'elle est accessible à un très grand nombre d'individus, bien que très peu l’exercent vraiment. Une grande partie des personnes interrogées classent plus ou moins cette faculté dans le domaine de la sorcellerie, à côté des phénomènes de voyance et de divination, alors qu'il n'en est rien. Si c'est un art, il demande bien peu de dispositions naturelles pour y accéder, mais par contre il exige un travail régulier et assidu, qui devient payant en résultats car les perceptions s'affinent au fil des exercices et leurs significations étant plus vite perçues, on arrive à une réelle virtuosité, tout au moins avec le pendule, et je vous parle en connaissance de cause.

 

  Mais la définition officielle de la Radiesthésie ne fait pas l’unanimité : certains auteurs et non des moindres, affirment qu'il s'agit du travail de restitution de l'inconscient qui a la faculté de percevoir et de sélectionner des données multiples et qui révèle ces informations sans le secours de la réflexion. Quand la question est posée par l’opérateur, même mentalement, l’inconscient apporterait la réponse très vite à notre esprit, plus vite même que les mots pour l’exprimer, lumineuse, précise et sans effort apparent. C'est une hypothèse à laquelle il est difficile de souscrire complètement pour des raisons qui seront définies au fur et à mesure de notre travail. Par contre, tout le monde est d'accord pour bien différencier la Radiesthésie de la divination et de la voyance, tout comme du Magnétisme.

 

  Avec le pendule, on recherche des données existant déjà, auxquelles on ne peut accéder directement dans un temps très court (recherches géologiques, chimiques, bien-être…)

 

  Pour pratiquer la Radiesthésie, on n'entre pas en transe, même s’il convient de respecter quelques règles de mise en condition. On ne prédit pas non plus l’avenir ni des événements futurs, sauf s’ils sont logiquement rattachés à des paramètres ou causes que l’on peut appréhender, au moyen et au moment de la recherche.

 

  Il y a des objets de recherches spécialisées et orientées dans des buts très précis tels que professionnels, sociologiques, investigations pour la santé, mise à jour des freins psychologiques agissant à l’insu du sujet et bien d'autres possibilités… Mais il faut d'abord apprendre le maniement des instruments et acquérir de l’assurance par des exercices appropriés.

 

  La Radiesthésie a des limites, et si on peut les dépasser quand on a une très grande expérience de pratiques, ceci n'est pas sans risque pour l’opérateur, par fatigue cardiaque ou tension mentale, sans parler du risque de dérive dans des domaines métaphysiques ou ésotériques, si les questions concernent des faits "hors la vie".

 

Textes protégés. Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.

 

> Suivant